Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher Un Modele

13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 07:10

FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.

diorama-citroen-traction-11-le-plein-d-essence-la-pacaudiere-roanne-la-route-bleue-rn7-altaya
Numéro 2 de la collection Altaya "La Route Bleue, les plus belles étapes " paru en janvier 2008, étape 14: la Pacaudière / Roanne, scène: le plein d'essence, fabricant Ixo, échelle 1/43, réf: PT114-P06-02, code barres: M08527.

 

FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.
FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.
FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.
FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.
FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.
FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.
FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.
FASCICULE N°2 DIORAMA CITROEN TRACTION 11 IXO 1/43.

diorama-citroen-traction-plein-d-essence-la-pacaudiere-roanne-rn7

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

commentaires

MEZEIX Pierre 26/07/2011 19:54



Merci Chris pour les infos que vous m'avez fait parvenir.


Bien à vous.


Pierre.



car-collector 27/07/2011 15:29



bonjour pierre


mais de rien, tout le plaisir est pour moi


à bientôt sur car-collector



MEZEIX Pierre 21/07/2011 17:18



Pourrai-je savoir de quelle année est la Traction-avant 11 RN7 #2 collection ALTAYA série "La Route Bleue" étape 14 : le plein
d'essence.


Je suis de Montréal (Q.) Canada.


De vous lire.


Pierre



car-collector 22/07/2011 10:55



bonjour Pierre


voici ce que j'ai trouvé sur la traction 11


amicalement


chris



11AL et 11AM[modifier]


En novembre 1934, la 11AL succède à la 7S dont elle conserve l'essentiel des caractéristiques.


En octobre 1935, la malle arrière ouvre de l'extérieur et en mai 1936, la direction devient à crémaillère mettant fin aux problèmes chroniques du système à renvoi.


En 1936, les marques Delage et La Licorne utilisent la carrosserie de la 11AL pour leurs modèles.


En 1937, une petite série appelée 11AM, qui conserve les intérieurs traités haut de gamme de 1934-1936, inaugure une mécanique améliorée préfigurant le moteur « performance »
de 1939.


La série des 11AL se termine en février 1937 quand elle est remplacée par les 11BL. Les 11AL ont été fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster »
(cabriolet).


11A[modifier]


À partir de novembre 1934, des voitures plus longues d'environ 20 cm et à la caisse plus large sont fabriquées : ce sont des 11A. Celles-ci sont toutes équipées du 4 cylindres 11 CV
inauguré sur la 7S.


Les 11A existeront en carrosserie berline, « faux-cabriolet » (coupé) et « roadster » (cabriolet) ainsi qu'en variante rallongée de 20 cm. Celle-ci existera dans les versions
« conduite intérieure », « familiale » (jusqu'à 9 places !), « coupé de ville » et « commerciale ». Les 11A suivent les mêmes évolutions techniques
que les carrosseries « étroites ».


11BL et 11B[modifier]


En février 1937, la 11BL prend la suite de la 11AL et la 11B celle de la 11A. A part la taille de la carrosserie, les voitures sont techniquement identiques. Par rapport aux AL
et A, des différences esthétiques apparaissent : calandre peinte, tableau de bord avec compteur devant le conducteur et sellerie épurée.


En 1938, des roues « Pilote » (jaunes sur les 11BL, rouges sur les 11B) à crevés carrées et des ailes élargies sont montées.


En février 1939, le moteur subit une importante évolution et gagne 10 ch pour un total de 56 ch. La voiture devient la 11 Performance. En 1941, la production s'arrête (4 voitures
fabriquées cette année là), elle recommencera en 1945.


Les 11BL et B sont fabriquées en berline, coupé et cabriolet. Les coupés BL et B disparaissent en 1938 et les cabriolets en 1939.







Modèle 11B familiale 1954, carrosserie à 6 glaces, 8 places dont 3 strapontins.




En 1945, la série 11BL redémarre lentement avec des pièces stockées avec un aspect quasi identique aux modèles 1940. Seule différence, l'emboutissage de la lunette arrière ne présente plus de
pliure, la presse ayant été détruite lors d'un bombardement. C'est une méthode infaillible pour différencier les Traction avant et après-guerre. En dehors de la lunette arrière, quelques détails
esthétiques différencient les voitures de 1945 et celles de 1941 : contreportes en carton, caoutchoucs recyclés...


En 1946, le capot à ouvrants est remplacé par un capot à multiples fentes semblable à celui des 15-6, des roues en tôle pleines (roues BM) succèdent aux roues « Pilote », les
projecteurs ne sont plus chromés et des butées de pare-chocs apparaissent. La 11B revient au catalogue. En 1949, des sièges sans tube chromé sont montés jusqu'à la fin de la production.







Modèle 11B 1954 à pare-chocs droits.




À l'automne 1952, les quatre ailes reçoivent des clignotants, la malle arrière devient bombée et les pare-chocs droits. En 1953, la familiale 6 glaces revient au catalogue en 8 places (9 places
avant-guerre).


En 1955, le moteur évolue en « 11D », d'importantes modifications internes le rendent à la fois plus puissant (60 ch), plus économe et plus fiable. Ce moteur servira de base à ceux de
la famille des DS et même sans évolutions marquantes à celui de l'ID 19.


En juillet 1957, la Traction Avant tire sa révérence, la dernière fabriquée est une familiale.