BIOGRAPHIE RAMI - HISTOIRE DE CETTE MARQUE DE MINIATURES - car-collector.net car-collector collection modèles réduits
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 07:28

BIOGRAPHIE RAMI - HISTOIRE DE CETTE MARQUE DE MINIATURES

En 1958, le marché des miniatures automobiles est bien représenté par les marques Dinky Toys, CIJ, Quiralu, Solido...; sauf pour une sorte de reproduction : les tacots.
Messieurs Henri Malartre, Léon Jarry et Élie Koch fondent une société pour palier à ce manque et s’engouffrent dans le boulevard des “anciennes”.

Léon Jarry transfuge de Quiralu, qui ne croit pas à la faisabilité des tacots , s’associe donc avec ses amis pour créer la société J.M.K aux initiales de ses créateurs à Lure en Haute Saône.

Les prototypes des voitures sont réalisés par Rivoire à Villeurbanne, les moules par Berger à Paris mais aussi à Oyonnax, le fondeur est Manzoni-Bouchot et l’ébarbage est fait à Saint-Claude. Peinture et montage étant assurés par des habitants de Lure.
Les paysans habitués à se faire un complément de revenus en travaillant à domicile pour l’!industrie horlogère sont à même de réaliser ce travail de qualité.


La première RAMI, le taxi de la Marne, est monté au domicile même de léon Jarry avec l’aide de son épouse.

La commercialisation des miniatures est assurée par J.M.K. et vendues sous la marque RAMI (Rétrospectives Auto MIniature).

Une nouvelle usine ouvre en 1960, toujours à Lure et une nouvelle société d’injection de métaux blancs et créée la même année à Fougerolles. Ce qui fait deux sites de production.

Mais au cours des années 1960, Solido avec sa série “Âge d’Or” et Norev avec “Moyen Âge” réagissent en sortant à leur tour des tacots.

Forts de leurs réseaux commerciaux, ils vendent plus et moins cher que J.M.K. et cette entreprise cesse définitivement son activité en 1970.

BIOGRAPHIE RAMI - HISTOIRE DE CETTE MARQUE DE MINIATURES

Partager cet article

commentaires