TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO - car-collector.net car-collector collection modèles réduits
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 18:07

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

 

 

 

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

 

 

     Hautes en couleurs, populaires, pour tous les budgets... Les premières boîtes de trains miniatures du fabricant français ont forgé son succès. Tour complet des versions mécaniques et électriques.

 

 

LA BONNE VOIE

 

     Les premières voies en tôle peinte rouge puis grise, agrémentées d'une lithographie simulant le ballast, entrent uniquement dans la composition des coffrets de trains mécaniques. Rails droits ou courbes en boîte de quatre sont disponibles, ainsi que deux aiguillages, droit et gauche, et un croisement.

 

     Le type de voie change avec l'électrification des circuits en 1954. Les rails en laiton sont fixés sur le ballast en plastique marron. La gamme des éléments s'étoffe de demi-rails courbes et d'aiguillages qui conviennent également aux rames mécaniques.

 

     En 1960, Jouef lance les "New rails", voies dépourvues de ballast mais plus réalistes et plus économiques. Les rails en laiton se fixent sur des traverses en plastique noir, équipés de sabots de fixation. Le catalogue propose un rail droit semi-ballast permettant la jonction des rails-ballast et des "New rails".

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Modèle 53 pour circuit en huit, avec pont sans tablier, rails avec éclisses asymétriques.

    

 

Georges Huard est un industriel spécialisé à l'origine dans les articles de bimbeloterie. Il fonde "Le Jouet Français" et oriente ses activités vers la fabrication exclusive de jouets à partir de 1944.

     Si le siège social de la société (bureaux et ateliers) se situe rue des Archives à Paris, une large part de la production s'effectue autour de Champagnole, dans le Jura, par une main d'oeuvre qualifiée travaillant à domicile et meilleur marché qu'a Paris.

     Tout d'abord, commercialisés sous la marque JF (Jouet Français), les premiers jouets en celluloïd et tôle emboutie gardent les mêmes circuits de distribution que la production historique. Jouets de bazar à faible coût, destinés à safisfaire la demande massive de toute une nouvelle génération, telle est tracée à gros traits l'ambition de JF.

 

 

La révolution de la démocratisation

 

      Dans les années 40, l'entreprise produit des autos avec et sans moteur mécanique, des bateaux, des avions, des sujets en celluloïd. En 1949, la raison sociale change et JF devient Jouef.

     Mais Jouef connaitra son épanouissement industriel et son essor commercial grâce aux trains mécaniques puis électriques qui feront de l'entreprise, l'un des fleurons de l'industrie du jouet francais.

     A Georges Huard revient le mérite d'avoir révolutionné le concept même du train-jouet, réputé élitiste à l'époque. Il tenta et remporta l'audacieux pari d'une production populaire sur un terrain occupé par de redoutables concurrents: JEP, HORNBY, CR... Dans l'histoire du jouet, Georges Huard et Jouef resteront ceux par qui la démocratisation du train est arrivée.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Couverture du catalogue Jouef de 1957. Le dessin du souriant petit aiguilleur, mascotte de la marque est l'oeuvre de René Le Tourneur qui illustra également les coffrets jusqu'a la fin des années 1960.

 

 

Tout pour favoriser le pouvoir d'achat

 

     Au vu de la production de ses débuts, rien ne semblait prédisposer Jouef à la fabrication de trains. L'autorail Alger-Tombouctou reste  bien dans la lignée des autres jouets jusqu'alors édités par la marque avec sa facture naïve et ses couleurs vives. Même si rétrospectivement ce modèle s'avère celui qui ouvrit la voie en 1949.

     Trois étincelles réunies vont propulser Jouef au sommet du monde ferroviphile français. La première réside dans le choix du 00 (devenu HO par la suite, échelle 1/87ème), écartement économe en place et en matériaux et radicalement différent des productions concurrentes en 0 (échelle 1/43ème). La deuxième provient de la présentation du matériel dans des coffrets cartonnés. Et la troisième résulte de la politique des coûts réduits, toujours poursuivie par l'entreprise.

     L'emploi du plastique et l'électrification des rames en 1954 sont autant de virages négociés avec habileté, qui mèneront Jouef vers sa réussite.

 

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Coffret Electric Trafic avec locomotive à vapeur et wagons à bogies, transformateur 6,5 volts.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Coffret Sud-Express de 1955 avec BB 9004 et deux voitures-voyageurs en inox, attelages en plomb, transformateur 6 volts et son gros voyant rouge lumineux.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Le matériel Jouef dans ses caractéristiques étuis orange, et une boîte rouge pour la locomotive Far-West. Ces modèles se retrouveront dans plusieurs coffrets.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

 

LES MODELES MECANIQUES

 

 

LE TRANSSAHARIEN

 

  

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

     Ce premier coffret composé par Jouef à l'occasion de Noël 1949 comprend un autorail Alger-Tombouctou (longueur 220mm) et huit rails courbes sur ballast en tôle lithographiée.

     L'autorail propulsé par un moteur à élastique (qui se révèlera peu fiable), sera ensuite doté d'un mécanisme à ressort et à clé, d'un levier de commande et d'un système d'inversion de la marche.

     Ce modèle d'inspiration coloniale, dans son attrayant coffret décoré perdurera jusqu'en 1956.

 

Ci-dessous, chromolithographie figurant sur le recto du couvercle.

 

 

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

LE PARIS-ROME MODELE 50

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Circuit simple modèle 50, premier coffret complet comprenant La Présidentielle et sa très rare petite voiture à deux essieux. Sur ce modèle comme sur le Transsaharien, les rails étaient rouges à l'origine. Ecartement 00, voie de 16mm.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Le classique circuit 50 mécanique Jouef est commercialisé jusqu'en 1965 avec le nouveau logo Jouef. Il est composé d'une locomotive vapeur 020T et de quatre wagons rangés sur un plateau thermoformé. Plus petit que les autres coffrets, il mesure 30 x 40 cm.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

     Début 1950, Jouef propose un second coffret: le Paris-Rome Modèle 50. Simple mais complète, la rame comprend une locomotive à vapeur de type "Pacific" et son tender, une voiture à deux essieux et huit rails courbes.

     Le carénage en plastique de la motrice est une véritable innovation, alors que la tôle reste d'usage pour la voiture et les rails identiques à celles du Transsaharien, Jouef baptise "Diabolic" cette machine équipée d'un moteur d'horlogerie fonctionnant dans les deux sens.

     Tout au long des années 1950, la rame sera améliorée, ainsi, manette et levier enrichiront les possibilités de manoeuvres de la Diabolic. Divers accessoires de voies, voiture Pullman et wagons en plastique agrémenteront le circuit.

     Sous de multiples noms et différentes combinaisons, le Paris-Rome sera commercialisé jusqu'en 1976.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Circuit simple modèle 50, n°5 avec voiture bleue et plan du circuit.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Modèle 52 coffret "Saut de Mouton" de 1952 avec la motrice Présidentielle et voiture Pullman. Présence du crochet métallique de la voiture et des rails avec éclisses de liaison dissymétriques qui disparaîtront l'année suivante.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Circuit 50 de 1955, rame marchandises avec locomotive vapeur 020 T mécanique; coffret pour réseau en rond avec barrières.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Superbe dessin de René Le Tourneur représenté sur la boîte est une motrice carénée et un cheminot avec lanterne illustrera les coffrets des circuits 50 jusqu'en 1965.

 

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

 

DE LA 020T AUX BB

 

     La locomotive à vapeur 020T apparaît au catalogue 1956, jusqu'à la fin des années 1970, elle tracte différentes rames dont les premières sont le Modèle Jouef 50 (réf: 501), le Baby Trafic, le Far-West, le Circuit 50. En 1959, le matériel roulant mécanique disposera de la BB 9004 SNCF en plastique vert et pantographes fixes.

     La BB remorquera aussi le Paris-Rome dans sa version de 1960 (réf: 526) composée d'une voiture inox et rails en tôle et l'année suivante (réf: 551) de deux voitures inox et "New Rails".

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Circuit 50 produit entre 1955 et 1957 et vendu sous l'appellation "Punch" dans les magasins Prisunic. Rame marchandises et locomotive Pacific reliée par une attache en forme de croc inversé à ressort.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Rame Paris-Rome de 1955 - 1956 avec locomotive Pacific et une voiture à deux bogies. Dimensions: 53 x 36cm.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

LES REFERENCES ELECTRIQUES A PILE 6 VOLTS

 

     Le manque de précision des catalogues Jouef oblige aujourd'hui les historiens et les amateurs de la marque à beaucoup de précautions, tant sur les dates exactes de production que sur la composition des coffrets, qui variait selon la disponibilité de chacun des composants.

LE TRANSIT EXPRESS

 

     Cette rame de marchandises de 1957 comprend la motrice BB 9004, deux tombereaux, une citerne et un wagon plat, huit rails courbes pour circuit rond de 65cm de diamètre et un générateur à pile logé dans un poste d'aiguillage.

     Le coffret de présentation bleu uni ne comporte plus aucun dessin.

     Une variante du Transit-Express, présenté dans un coffret en carton rouge uni, diffère de la précédente par le toit-visière du poste d'aiguillage et du nouvel attelage.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Le Transit Express figure pour la première fois au catalogue en 1957. Absente des catalogues et des tarifs de 1955 et 1956, la boîte bleue est pourtant bien de 1955 comme en témoignent les attelages à contrepoids, les rails non marqués "Ballast" et la cabine sémaphorique sans toit.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Electric Trafic de 1959 - 1960 avec barrières.

L'ELECTRIC TRAFIC

 

     En 1957 sort également une autre rame de marchandises, composée de quatre wagons à deux essieux tractés par la 020T, huit rails courbes sur ballast et un générateur à pile dans le poste d'aiguillage. L'année suivante, l'Electric Trafic, toujours, conduit par la locomotive à vapeur possède un wagon couvert, une citerne et un tombereau.

     Les huit rails courbes forment un circuit agrémenté d'un poste d'aiguillage générateur à pile et de barrières blanches de clôture. Une version de l'Electric Trafic plus tardive, identique, bénéficiera des "New rails" en 1960.

 

 

 

LE TRANS EXPRESS

 

     La BB 9004  est en tête de ce convoi de marchandises de deux wagons à deux essieux sur huit rails courbes sur ballast et poste d'aiguillage générateur à pile de 1958 - 1959.

     En 1960, le Trans-Express disposera également des "New-rails" et restera le coffret de train économique par excellence.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Transit-Express de 1956 en boîte rouge avec rame marchandise, BB 9004, attelages à croc inversé en tôle avec ressort de rappel.

 

 

 

LES VERSIONS ELECTRIQUES A TRANSFORMATEUR

6 VOLTS

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Dans ce rarissime coffret Sud Express élaboré pour Noël 1954, la motrice est une BB 9003, crochets en plomb et boucles en plastique tractant deux voitures en "acier inoxydable"

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

     LE SUD EXPRESS

 

     Spécialement agencé pour Noël 1954, le Sud-Express, composé de deux voitures en inox courtes est attelé à une BB 9003 pour quelques mois seulement avant d'être remplacée, actualité oblige, par une 9004 toute nouvelle détentrice du record du monde de vitesse.

     La version originale du Sud Express est fort rare et recherchée des collectionneurs d'aujourd'hui. Selon les années, la rame comprendra deux ou trois voitures inox courtes et les "New rails" à partir de 1960.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Ce coffret Sud-Express de 1956 ne diffère de celui de 1955 que par son attelage à ressort.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Coffret Sud-Express de 1957 avec Super transfo de 6 volts, motrice BB 9004 et trois voitures en inox

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO
TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Coffret "Sud-Express Double trafic" de 1957 avec transformateur 6,5 volts, sa sous-station et deux rames. L'une de marchandises tractée par la locomotive 020T vapeur, l'autre de voyageurs avec motrice BB 9004. Les rails sont rangés au fond du coffret de 10cm d'épaisseur, sous les cartonnages.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

L'ELECTRIC TRAFIC

 

     Les coffrets de l'Electric Trafic avec transformateur ont été diversement composés. En 1957-1958, la rame comprend la locomotive 020T, cinq wagons à deux essieux et huit rails courbes sur ballast.

     La BB 9201, suivie de deux wagons à bogies sur huit rails courbes, remplace en 1959 la 020T qui reprend du service en 1960 dans un coffret identique.

 

 

 

LE SUPER SUD EXPRESS

 

     Plus luxueux que les autres, le coffret du Super Sud Express de 1958 marque un tournant dans l'histoire de Jouef, qui s'oriente lentement vers le modèlisme.

     La motrice BB 9201, finement reproduite, tire toirs voitures inox à l'intérieur rouge aménagé, sur huit rails courbes alimentés par le super transfo-redresseur.

 

 

 

LE SUPER 60

 

     Dernière référence produite durant l'année 1959, le coffret Super 60 est composé d'une motrice BB 9200, de trois voitures-voyageurs Forestier, de huit rails courbes sur ballast et d'un transformateur.

 

 

 

L'ORIENT EXPRESS

 

     Au dos du couvercle de ce coffret de 1960 figure l'itinéraire de ce train mythique composé d'une locomotive à vapeur type "Pacific" et son tender, deux voitures-voyageurs Forestier, un super transfo-redresseur et huit "New rails" courbes.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

L'Orient-Express produit en 1960 avec ses deux voitures Forestier tractées par la vapeur "Pacific"; transformateur 6,5 volts, rails d'un nouveau type et la planche illustrée sur le fond du couvercle retraçant l'itinéraire du train de légende.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

 

 

LES RAMES ELECTRIQUES A TRANSFORMATEUR

12 VOLTS

 

     L'alimentation 12 volts entre en fonction à partir de 1961. Un transformateur-redresseur est pourvu d'un disjoncteur thermique qui pallie aux éventuels courts-circuits. Les coffrets de l'Electric Trafic, du Sud-Express, de l'Orient-Express et du Double Trafic sont ainsi commercialisés avec ce transformateur "Disjoncta triple circuit" jusqu'en 1963.

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

En 1961, le Sud-Express composé d'une BB 9201 et de deyx voitures en inox, est alimenté en 12 volts par le nouveau transformateur "Disjoncta". A l'intérieur du couvercle figure la carte itinéraire de la rame.

 

Source: Collectionneur&chineur n°36 avril 2008

Rédaction et photos: Madame Martine Hermann

Remerciements à Gérald Battalier, Xavier Benoit de Coignac et Paul Robbe pour leur contribution.

 

TRAINS JOUEF 1949 - 1961: LES PREMIERS COFFRETS EN HO

Partager cet article

commentaires