DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES - car-collector.net car-collector collection modèles réduits
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Modele

6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 22:52

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

 

 

Nous sommes en juillet 1983...

 

Sait-on que l'Elysée n'a pas toujours été propriétaire des voitures destinées à véhiculer son illustre locataire?

     Aux premiers âges de l'automobile, l'administration préfèra en effet louer des voitures à différents constructeurs et notamment à Louis Renault. Lors des voyages du Général de Gaulle en province, les trente DS du cortège étaient prêtées, ainsi que les chauffeurs, par les usines Citroën. Sait-on aussi que l'Elysée ne conserve pas les véhicules dont l'usage est abandonné et que ceux-ci sont tout simplement vendus? Heureusement quelques collectionneurs veillent et rachètent ses pieuses reliques avant qu'elles ne partent à la casse. C'est ainsi que la merveilleuse DS 19 du Général de Gaulle, carrossée par Chapron, est aujourd'hui conservée dans l'Yonne, dans le garage d'un amateur.

 

En modèle réduit, le char de l'Etat n'a pas eu beaucoup de succès puisque l'on ne recense que neuf miniatures au 1/43 en provenancedu parc élyséen. Une piètre consolation est fournie par l'observation de ce qui se passe à l'étranger: Buckingham Palace et la Maison Blanche ne sont guère mieux lotis. Si l'on en juge par la valeur ateinte, dans les bourses d'échange, par la DS 19 Présidentielle de Dinky Toys, on peut s'interroger sur la désaffection que manifestent les fabricants devant ce type de véhicule car les collectionneurs, pour leur part, semble s'y interesser. Pour l'heure, les modèles disponibles proviennent à la fois des grands fabricants et des fabricants de modèles spéciaux, les voici par odre chronologique.

 

RENAULT 40CV

     L'Elysée n'utilisa des automobiles qu'a partir de 1913. Rochet-Schneider, puis surtout Voisin et enfin Renault fournirent des voitures à l' Etat. Mais la première voiture reproduite en modèle réduit est la Renault 40CV de 1923 utilisée par le Président Millerand. Il s'agit d'un simple Torpédo, reproduit au 1/43 par Elégance à partir d'un modèle industriel, qui reçoit un drapeau tricolore et une capote repliée.

 

RENAULT REINASTELLA

     La Reinastella fût une habituée du parc présidentielle, où elle exista en plusieurs exemplaires et en plusieurs versions.

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

     Dès 1932, deux Landaulets, ou si l'on préfère, berlines découvrables furent utilisées lors des visites officielles. L'une servit régulièrement au Président Albert Lebrun. Elégance l'a reproduite à partir de la miniature Solido, avec la capote repliée et le drapeau national. Sa finition est exemplaire, avec une très belle peinture noire et des files chromés. Après l'assassinat en 1934 à Marseille du Roi Alexandre de Yougoslavie, les marche-pieds furent supprimés sur les voitures officielles, et l'on vit apparaître une autre Reinastella, carrossée cette fois-ci en double Phaëton. Quelques exemplaires au 1/43 en ont été diffusés par Elégance, avec la même finition que la précédente mais, comme la vraie, celle-ci est dotée de roues à rayons avec enjoliveur central.

      Enfin une Reinastella carrossée en coupé de ville découvrable a aussi été utilisée par le Président Albert Lebrun jusqu'a sa démission en 1939. Mais, dotée de marche-pieds, cette voiture a vraissemblablement fait partie du parc élyséen dès avant 1934. Au 1/43, c'est encore à Elégance que l'on doit sa reproduction, toujours sur base Solido. Elle possède des pare-chocs spéciaux, des phares supplémentaires et, bien sûr, le drapeau tricolore. Remarquons l'immatriculation exacte: 8231 RD3.

 

CITROEN 15 SIX H LIMOUSINE

       Dessinée par Philippe Charbonneaux et réalisée chez le carrossier Franay, cette voiture eut une longue carrière puisqu'elle fut présentée au Salon de l'Auto 1955 et elle ne fut remplacée qu'en 1964. Elle reçut deux immatriculations succèssives: 1 EN 75 puis 2 PR 75. Le styliste eut toutes les peines du monde à imposer ses idées au carrossier qui n'hésita pas à modifier la forme de la calandre! Poutr des raisons d'économie, plusieurs éléments furent récupérés sur des véhicules existants: pare-brise et pare-chocs (retournés et recoupés) provenant d'une Ford Comète, lunette arrière empruntée à une Buick 1949, poignée d'ouverture de coffre issue d'une Ford Vedette, poignées de portes Bentley, feux rouges arrière Chevrolet et enjoliveurs de roues Ford Vendôme.

         Elle a tenté deux fabricants de modèles réduits qui l'ont réalisée en résine de polyester: DG Créations et Ma Collection. Cette dernière provient de chez Carlo Brianza et bénéficie d'une finition super-luxe: baguettes chromées, entourages de vitres et calandre en photodécoupage, enjoliveurs et pare-chocs en "white-métal" chromé, peinture brillante à souhait.

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES
DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES
DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

Citroën 15 six H Limousine Présidentielle de Ma Collection

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES
DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES
DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

Citroën 15 six H Limousine Présidentielle de DG Créations

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

Citroën 15 six H Limousine Présidentielle décapotable de Chapron de Ma Collection

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

Citroën 15 six H Limousine de Franay de Ma Collection

 

 

CITROEN 15 SIX H DECOUVRABLE 

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

     Deux ans après la berline, l'Elysée fit fabriquer une voiture découvrable par le carrossier Chapron. C'est toujours une Citroën 15 Six à suspension hydropneumatique qui servit de base. Elle commenca sa carrière avec l'immatriculation 1 FK 75 pour la finir avec le numéro 7 PR 75. Les portes échancrées à l'arrière étaient faites pour que la foule puisse voir le Chef de l'Etat sans que celui-ci soit obliger de se lever. La capote était à commande électrique. Cette voiture prit la suite de la Talbot Saoutchik qui avait remplacé les Renault Suprastella et Reinastella. Le modèle réduit né de la collaboration Carlo Brianza-Ma Collection est parfait; les détails sont superbement traités grâce à la technique du photodécoupage.

 

 

CITROEN DS 21 CHAPRON

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

     C'est en 1964 que l'on ressentit le besoin d'offrir au Chef de l'Etat une voiture dont les dimensions ne soient pas ridicules face notamment aux limousines américaines. Sur un dessin de Robert Opron, Chapron se mit au travail pour réaliser l'immense voiture de 6,53 mètres de longueur que tout le monde connaît, bien qu'elle ait été finalement peu utilisée. La voiture fut livrée en novembre 1968, et c'est madame De Gaulle, elle même, qui en choisit les couleurs: gris anthracite et gris clair.

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

     On dit que le Général ne l'apprécia guère, à cause surtout de la glace de séparation qui ne pouvait s'escamoter. Une boîte de vitesse spéciale lui permettait de rouler à faible allure sans chauffer, mais le moteur DS 21 peinait pour entrainer cette caisse qui pesait plus de 2,5 tonnes. Elle fut immatriculée 1 PR 75.

     Dinky Toys en fabriqua une super production en zamac, qui fut un peu le chant du cygne de la firme de Bobigny. Formes et couleurs exactes, intérieur détaillé et revêtu d'un flocage, strapontin mobile de l'interprete, portes arrière et coffre ouvrants, roues exactes, conducteur, pavillon et, suprême raffinement, éclairage intérieur. C'est devenu un éléphant blanc pour tous les collectionneurs.

 

 

CITROEN SM DECOUVRABLE CHAPRON

 

        Pour le second voyage de la reine Elizabeth en France, on n'osa pas se servir de nouveau des 15 six cylindres: la berline était tombée en panne lors de la première visite, lorsque la reine était à son bord.

        Chapron reçut donc commande de deux voitures découvrables, dérivées des berlines qu'il fabriquait sur base Citroën SM. Elles furent livrées au Président Pompidou en avril 1972 et c'est avec l'une d'elles que ce Chef de l'Etat, amoureux des belles automobiles, fit un tour de circuit des 24 Heures du Mans en 1972, vingt trois ans après Vincent Auriol qui était venu dans la Sarthe avec la grosse Renault Suprastella décapotable. Elles furent immatriculées 2 et 3 PR 75 et elles remplacèrent les Simca Présidence décapotables.

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

La reproduction porte la signature de Norev. Elle est disponible avec une carrosserie soit en zamac, soit en matière plastique. Elle fut dans un premier temps livrée avec des personnages, mais ceux-ci ont été ensuite retirés.

        Pour conclure, notons l'absence regrettable de la Renault Suprastella, des Simca Présidences décapotables (faciles cependant à réaliser à partir des Chambord de Dinky Toys ou Norev) et de la Rambler Renault blindée, carrossée par Chapron et qui ne fut jamais utilisée.

 

Source: magazine mensuel Minis Plastic Metal n°88 de juillet 1983

Rédaction: ?

DOCUMENT: LE CHAR DE L'ETAT AU 1/43 - VOITURES PRESIDENTIELLES

Partager cet article

commentaires