Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher Un Modele

23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 10:44

FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK

FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK

Renault 12 break

Numéro 135 de la collection Hachette " Voitures françaises " paru en octobre 2007, fabricant Norev, échelle 1/43, made in China, réf: G2055135, code barres: M07927, réf de la boîte: MW6306.

FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK
FASCICULE N°135 RENAULT 12 FAMILIALE NOREV 1/43 - R12 BREAK

LA R12 BREAK: LE RETOUR DU LONG

 

   Le début des années soixante-dix est une grande période pour la régie, qui souffle ses vingt-cinq bougies tout en fêtant son million de voitures particulières produites. Renault dévoile aussi une nouvelle version de la 12, un break qui signe ici son grand retour.

   La gamme Renault n'avait pas compté de break depuis quelques temps, en fait depuis 1960 et la disparition des Frégate, Domaine et Manoir.

   Une silhouette contestée peut-être sur le plan esthétique quand on ne fait que la regarder, mais sûrement pas à l'heure de loger la commode dénichée chez le brocanteur ou de loger les bagages d'une grande famille.

   Le break Renault 12 était commercialisé à partir d'octobre 1970 au prix de 11 990 F. Par ailleurs l'option concernant les sièges séparés coûtait 550 F.

   Solide et pratique, le break R12 restera comme un vaillant véhicule ayant servi les professionnels de la petite livraison comme les familles nombreuses. Et au fil des années, il aura gagné quelques finitions lui permettant d'oublier sa sobriété des premiers temps.

   Le break de la famille 12 prit sa retraite en 1978, afin de laisser la place à son collègue de la gamme 18, mais il continua durant de nombreuses années à promener sa silhouette dans le paysage. Le seul reproche que l'on pourrait faire aux dirigeants de Renault le concernant, c'est celui de ne l'avoir pas décliné avec un moteur diesel.

 

Source: petit extrait de la collection Hachette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

commentaires